1. Avant de mettre le gobo dans le projecteur, il faut penser à ajuster la lampe dans le réflecteur afin d’obtenir un rendu plus uniforme.

2. Nettoyez le gobo avec un tissu doux (MICROFIBRE-1520) afin d’enlever les empreintes digitales graisseuses. Maniez le gobo avec soin et n’employez pas de produits chimiques pour nettoyer le verre.

3. Le gobo sur verre doit être exposé côté non métallisé vers la lampe, et côté mat vers la lentille.
Sur un gobo monochrome, le côté non métallisé est le côté réfléchissant. Sur un gobo dichroïque (“spot colour” non “CMYK”), mettre le bout d’un stylo sur le gobo. S’il y a un écartement entre le stylo et la réflexion, la couche d’aluminium ou de chrome est de l’autre côté.

4. Placez avec précaution le gobo dans le porte-gobo. Lorsque vous utilisez un porte-gobo, assurez-vous qu’il y a un millimètre d’espace entre le gobo et chaque languette (pince) pour tenir compte de l’expansion prévue pendant l’échauffement du verre.

5. Après l’installation du gobo, allumez le projecteur lentement afin de chauffer doucement le gobo.

NB : épaisseur des gobos : 2 à 3/10 de millimètre (métal) - environ 3 mm (verre).